• Sorry, de Zoran Drvenkar

     

     

    • Titre: Sorry
    • Auteur: Zoran Drvenkar
    • Editions: Le Livre de Poche
    • Pages: 504
    • ISBN: 978-2253162490
    • Prix: 7.60€

     

     

     

     

    Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, ils ont l’idée de monter une agence, nommée Sorry, chargée de s'excuser à la place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d'affaires qui estiment s'être mal comportés, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords à l’égard de leurs victimes… Jusqu'au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience recourt aux services du quatuor. Ce sera le début d'une longue descente aux enfers. Pris au piège, les quatre amis n'auront d'autre solution que de découvrir au plus vite l'identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.

     

    Sorry est un thriller particulier, un thriller pas forcément extra gore, mais pourtant d'une noirceur profonde. Nous allons suivre quatre amis, pris au piège d'un tueur... Devenant célèbre par leur entreprise "Sorry", qui permet aux professionnels de s'excuser à leur place, ils vont devoir faire une exception, afin de s'excuser pour ce tueur qui est bien décidé à ne pas les lâcher...

     

    Effectivement, ce roman nous plonge dans un univers tout d'abord calme, avec une bande d'amis qui se prend un délire qui va marcher à merveille, et leur permettre de se faire de l'argent, de faire tourner une petite entreprise... Jusqu'à ce jour où tout va changer... pour eux comme pour nous... Le roman prend alors un véritable virage, et nous entraine dans le sujet noir, effrayant, boulversant qu'est la pédophilie... Des passages surprenants, qui nous font parcourir des frissons le long du corps... La haine, le dégout, et autant d'autres émotions déplaisantes nous traversent, nous entrons dans un labyrinthe dont nous ne savons pas vraiment comment nous allons nous en sortir, nous pouvons nous imaginer mille et une fins possibles... mais laquelle sera la bonne?

     

    L'écriture simpliste, légère de l'auteur nous permet de nous immerger complètement au fil des pages, de nous plonger au coeur de roman et d'entrer à notre tour au côté des divers personnages. C'est un roman qui nous retourne, car nous ne pouvons haïr complètement les personnages, même les plus terrifiants, les plus cruels, car l'auteur arrive à nous faire voir leur côté humain, ce qui les a entraîné dans ce gouffre... et c'est assez horrible de ne pas arriver à détester ces personnes immondes, c'est très destabilisant... et je pense que c'est une force de ce roman!

     

    C'est un roman très interessant, que j'aurai tendance à conseiller... mais pas à n'importe qui...

     

                                              Sorry, de Zoran DrvenkarSorry, de Zoran DrvenkarSorry, de Zoran DrvenkarSorry, de Zoran DrvenkarSorry, de Zoran Drvenkar

    « L'Enfant qui ne Parlait Pas, de Torey HaydenConcours 400 fans »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :